Un site de lectures au service des internautes francophones

Les millions d’ordinateurs répartis au sein du monde entier et qui sont mis en réseau composent ce qu’on appelle internet. Entre autres, Internet ressemble à la Belle Époque : une remontée en force de l’esprit communautaire. Connectés en épars dans le monde, les PC et Mac se révèleraient être les îles qui composent ce gigantesque archipel. Les machines se révèlent être très variées : grands ordinateurs pour les grandes institutions et aussi des stations de travail et ordinateurs personnels. Un Réseau fait de réseaux est le plus fréquemment ce qu’on utilise afin de qualifier le net. Puisque bon nombre de ces ordinateurs se situent au sein de réseaux locaux, tel que au sein des sociétés ou des universités, ce n’est pas une mauvaise description.

Pour qu’une machine soit sur Internet, il faut juste qu’elle puisse être branchée sur un autre ordinateur qui se trouve y être déjà reliée. Quasiment la totalité de la Terre est recouverte par le maillage diffus que se trouve être le net. Par ailleurs, personne ne possède ou ne contrôle le web. L’anarchie est compté parmi ce qui caractérise le régime féodal plutôt primitif que s’avère être le web. Le seigneur de la localité est le fournisseur d’accès par le biais duquel on se branche, et l’autorité du roi se voit être matérialisée par l’Internet Society, une des associations qui normalisent les méthodes de communication auxquelles on recourt sur le Réseau. Le propriétaire terrien est bien sûr le possesseur de la machine.

Références supplémentaires : prix hébergement site internet

Internet a fait son apparition aux Etats-Unis fin 1969, et s’est appelé d’ARPAnet. Élaboré sous l’égide de l’Armée américaine, c’était en premier lieu uniquement quatre ordinateurs. L’ensemble du voisinage a de façon prompte été mis en réseau par la communauté. De grands organismes relatifs à la recherche, des universités, des associations de calculs ont choisi de se connecter au net. Pour aider les facultés à mettre en réseau leurs machines, NSF a conçu son propre réseau, en 1985, toujours aux Etats-Unis. Un point de connexion universel est ce que ce réseau est devenu. Un nombre important des firmes commerciales et des ordinateurs situés hors des Etats-Unis s’y sont connectés.