Un site de lectures au service des internautes francophones

Force est d’observer que les progrès concernant ce domaine nous offrent l’opportunité de s’améliorer en fiabilité, en rapidité et en efficacité pour ce qui est de l’exercice de notre métier. Ces gains de productivité sont dus entre autres à l’élargissement et à l’amélioration des databases, qu’elles de provenance des réseaux sociaux professionnels tels que viadeo ou Linkedin ou bien des sites d’emplois. Hormis le fait que c’est bien les bases de données en plus de leur connectivité avec la toile qui sont les constituants des vrais enjeux des années 2016 en ce qui concerne une personne qui vient recruter, le passage au mode 2.0 a été le challenge qui est relevé par la profession au début des années 2006. En l’absence d’une base de données qui soit performante, travailler est évidemment de notre temps impossible du recrutement il y a plusieurs années.

Sur un plan entièrement différent, on vient identifier un autre point positif par rapport à la facilité de plus en plus notable de l’utilisation des outils numériques par l’ensemble des candidat(e)s et dans la connectivité de l’ensemble des candidatures. Aujourd’hui on ne reçoit que des candidatures au format électronique, cependant, il y a à peine quelques années, nous avions l’habitude de recevoir par courrier une grande quantité de candidatures papier. Sans que je parle de l’impact positif sur le plan de l’environnement, cela favorise beaucoup l’archivage et le traitement. L’unique récent outil qui n’arrive pas à trouver sa place en recrutement se révèle être le CV Vidéo en raison de la lourdeur du traitement généré en plus de la difficulté à en extraire rapidement les informations qu’il recèle. Il est par conséquent quasiment difficile d’exploitation dans le cas d’un recruteur, et il n’est de surcroît pas forcément des plus adaptés pour tous les métiers, ce qui pose le problème du côté universel de cet outil.

Billets gestion compétences bilan écrits par : consultant intelligence

Les recruteurs peuvent avancer plus significativement dans le processus de recrutement avec des candidat(e)s qui résident loin sans avoir à les faire se déplacer, grâce à des moyens de communication chaque jour plus typés «grand public», comme l’entretien via visioconférence via Messenger, si on n’en évoque que quelques-uns.