Un site de lectures au service des internautes francophones

D’une bonneterie habituelle à la lingerie coquine

Lectures proposées par Boutique lingerie pas cher

La lingerie subsiste depuis l’Antiquité, pourtant elle ne pouvait pas être titrée de sexy à cet âge. Elle servait surtout à dissimuler le décolleté des femmes qui était estimé comme choquant. Une bonneterie plus actuelle naît au XVe s., avec l’apparition des corsets. Rarement agréable, il est particulièrement consacré à rendre plus fine la taille ou à imposer le dos droit. Le corset est réservé à l’aristocratie. Au 16e siècle, la culotte en coton se répand. On est toujours loin de la lingerie coquine.

Le balconnet est élaboré au début du XXe siècle, et il reste un complément fonctionnel. En ce 20e s., les femme aiment aussi utiliser des bas qui subliment leurs jambes et attirent les regards des mecs. Mais cette vague est régulièrement rattachée à la dépravation. Les femmes préfèrent la bonneterie traditionnelle qui est particularisée par les teintes chair ou noires et des formes passe-partout. C’est à la fin du 20e s. que plusieurs innovateurs tels que Thomas remettent le fantasme au centre de la lingerie en coordonnant coquetterie et harmonie.

La lingerie coquine doit distinguer le juste milieu entre polissonnerie et vulgarité pour animer la convoitise sans être vulgaire. Elle use des normes des gens du music-hall. Les lycras sont enlevés au profit des soieries.

L’attraction est au coeur de la bonneterie sensuelle. Si le sombre et le couleur rose font invariablement leur effet, la teinte suprême de l’invitation amoureuse est couramment usée : rougeâtre. Porter de la bonneterie coquine est une promesse de jouissance. Elle suggère plus qu’elle ne dévoile. Les porte-jarretelles sont des standards de la bonneterie coquine et modifient le corps. La lingerie sexy transforme la fille sage en égérie absolue. Les textiles transparents révèlent ce qu’il faut de peau afin de susciter le désir.

De quelle façon acheter de la bonneterie

Premièrement, on devra adroitement savoir sa taille. Une taille impropre pour soutien-gorge et il sera disgracieux. En suite, on trouvera à l’intérieur du tiroir parfait des sous-vêtements en coton. On trouvera bien pareillement quelques ensembles de bonneterie de grandes enseignes, sans oublier la lingerie spécial pour le sport de type brassière. Il est ainsi avantageux de détenir constamment certaines lingeries de couleur peau. Et finalement, favorisez les lingeries privées de bretelles qu’avec bretelles invisibles. Ces bretelles sont inélégantes et jaunissent assez vite à l’usage.

Aide supplémentaire : Lingerie coquine